Le Berger Belge

 

 

À la fin du 19ième siècle, il y avais un très grand nombre de races de chiens de troupeaux de moutons semblables en Europe, élevées pour leur habileté au travail plutôt que pour leur apparence. Les amateurs de ces chiens se réunirent pour convenir du type et des caractéristiques de la race qui pourrait être reconnue officiellement sous le nom de Berger belge. S'ils se mirent d'accord sur les caractéristiques physiques et le tempérament de l'animal, ils ne purent s'entendre quant à la robe ni à sa couleur. Par conséquent, on retrouve de nos jours quatre variétés de Bergers belges : le Tervueren, le Groenendael, tout deux à poils longs, le Malinois à poil court et le plus rare, le Laekenois à poil dur. Le Berger belge est devenu populaire au Canada à la fin des années cinquante.

Le Berger belge est un chien fort, intelligent et agile. En plus d'agir comme chien de berger (sa raison de création), il a souvent été et est encore employé par les policiers, a été utilisé durant la guerre. Il excelle dans plusieurs sports canins : obéissance, conformation, agilité, schutzund, pistage, danse libre (free style) et bien sûr en compétition de chien de troupeau. C'est un chien solide, bien équilibré, d'apparence élégante, qui porte sa tête et son cou avec fierté. Son physique global donne une impression de profondeur et de solidité, sans trace de lourdeur. Côté tempérament, c'est un animal courageux, agile, toujours en alerte et dévoué à son maître. C'est un chien qui aime les enfants et est bon gardien. Il est plutôt réservé avec les étrangers mais ne doit pas faire preuve de peur ni de timidité et ne doit pas être hostile sans raison. Pour les  gens qu'il connaît, il est très affectueux et amical, recherchant leur attention.

La hauteur du mâle au garrot est de 24 à 26 pouces (61 à 66 cm) et celle de la femelle de 22 à 24 pouces (56 à 61 cm). C'est un chien qui se doit d'être carré, c'est à dire que la distance de la pointe de l'épaule à la pointe de la fesse doit être la même que la hauteur au garrot (la femelle peut être légèrement plus longue). L'animal doit être bien proportionné, très agréable à regarder et est de nature fière.

Le Berger belge Tervueren est une des deux variétés à poil long. C'est un chien de couleur fauve vif à acajou roux ou gris, plus ou moins recouvert de noir. La pigmentation de la robe doit être double, c'est à dire l'extrémité des poils étant noire tandis que le reste étant sa couleur de base soit fauve à acajou. La tête doit être recouvert d'un masque noir et les oreilles doivent être principalement de cette couleur. Le dessous du chien, de sa queue et ses franges sont plus pâles. Le poil doit être raide, mi dur au toucher, sans ondulation. Il est particulièrement long au cou formant une collerette, derrière les pattes avant, derrière les cuisses et sur la queue, tout ceci étant plus évident chez le mâle.  On retrouve également la couleur grise ou sable.  La robe  de ses chiens a la même description que celle donné plus haut mais la couleur de base se situe entre le sable clair ou un gris riche.

Tout comme pour une Ferrari, les caractéristiques comportementales du Berger Belge traduisent la finesse, la subtilité, la sensibilité, le raffinement, la puissance, la rapidité ainsi que la classe. Quelques qualités inhérentes au Berger Belge sont son efficacité, sa capacité d'évaluation et son intelligence. Il possède aussi une immense capacité d'apprentissage et d'analyse logique. Il est anti-militariste, c'est à dire qu'il a de la difficulté à tolérer les répétitions abusives et les mauvais traitements physiques et psychologiques car il se prend au sérieux et il a de la dignité. Une main de fer dans un gant de velours est plutôt appropriée.

 L'esprit d'initiative, l'intelligence de raisonnement, la susceptibilité et l'émotivité du Berger Belge sont des caractéristiques qui feront son bonheur ou son propre malheur, tout reposera sur le type de maître que la vie voudra lui apporter. "Le Berger Belge est capable du meilleur ou du pire tout dépendant du maître que le hasard lui attribue" Tiré du livre du Dr Dehasse : Le Berger Belge.

Le berger belge doit vivre très près de sa famille entouré d'amour et de la paix inter familiale. Il doit pouvoir trouver sa juste place dans la hiérarchie canine et humaine. Afin de conserver une bonne santé physique et mentale, il doit pouvoir faire autant d'exercice que sa condition lui demande. Le choix d'un bon éleveur est primordial car le Berger Belge se doit d'être de bonne lignée. On retrouve dans cette race des problèmes de tempérament qui peuvent être d'origine "génétique" (hyper agressivité, timidité exacerbé et autres problèmes caractériels).  L'éleveur doit donc porter une attention particulière dans le choix de ses géniteurs. Cependant le tempérament dépendant du "phénotype" à plus de 50% le Berger Belge doit également être bien sociabilisé car il est de caractère sensible et intelligent. Les jeunes Bergers Belges doivent être biens sociabilisés et stimulés afin de devenir des adultes équilibrés. L'éleveur choisi doit être compétent et passionné de sa race.  On doit pouvoir échanger avec lui en toute confiance.

Le berger belge n'est pas à mettre entre toutes les mains, il doit trouver pour son bonheur un maître aimant, d'un caractère subtil, équilibré, stable et rigoureux. Le maître d'un berger belge se doit d'être constant et conséquent dans ses demandes.